250 millions de Francs suisses, soit environ 1 milliard de FF, ont �t� bloqu�s dans la banque Cr�dit Suisse, qui a alert� les autorit�s anti-blanchiment, a annonc� le journal suisse SonntagsZeitung. G�n�ralement bien inform�, le journal indique que ces fonds sont en rapport avec l'affaire Elf et la vente des six fr�gates � Ta�wan. Les fonds appartiendraient � un homme qui a touch� des commissions d'Elf-Aquitaine, au d�but des ann�es 90, pour favoriser la vente de ces fr�gates � Ta�wan. Les fonds auraient �t� transf�r�s r�cemment de la banque UBS, premi�re banque suisse, vers la banque Cr�dit suisse, selon le journal, qui cite des sources bien inform�es. Interrog�s, les porte-parole des deux principales banques suisses n'ont pas voulu commenter l'affaire. Le journal indique avoir eu confirmation de l'information au bureau de l'entraide judiciaire en mati�re de blanchiment d'argent � Zurich, o� aucun porte-parole n'�tait joignable. Selon Dave Zollinger, directeur de ce bureau, "les fonds ont �t� bloqu�s dans le cadre des commissions de la vente des fr�gates, et une information pour blanchiment d'argent a �t� ouverte, suite � une information donn�e par deux banques". Il s'agit en l'occurrence du Credit Suisse et de sa filiale, la banque Leu. Le fonctionnaire n'a pas voulu commenter le montant des fonds bloqu�s, mais a indiqu� ne pas pouvoir le d�mentir. Zollinger veut transf�rer le plus vite possible ce dossier � Gen�ve, au juge d'instruction Paul Perraudin, en charge des aspects suisses de l'affaire Elf. Toujours selon le journal, un des gros b�n�ficiaires des quelque 1,6 milliard de FS de commissions vers�es par Elf pour la vente des fr�gates, est un interm�diaire ta�wanais, qui "serait identique avec le propri�taire des fonds bloqu�s" � Zurich. Les recherches portent sur un certain Andrew Wang, tr�s actif dans la vente d'armes, et qui est recherch� � Ta�wan pour meurtre et corruption, ajoute le journal. Au Credit Suisse, l'affaire a commenc� au d�but de l'ann�e 2001, lorsqu'un "jeune homme" est venu � la banque pour ouvrir un compte dans cette banque, estimant que l'argent de sa famille serait mieux g�r� l� qu'� l'UBS, o� il �tait plac�. La banque Credit Suisse a effectu� discr�tement une enqu�te et d�couvert que le p�re du jeune homme avait le m�me nom et la m�me date de naissance que celui qui est consid�r� par les autorit�s ta�wanaises comme l'homme cl� du dossier, Andrew Wang. La banque a alors inform� les autorit�s anti-blanchiment � Berne, qui ont fait bloquer le compte. Andrew Wang a disparu depuis le meurtre d'un officier de haut rang ta�wanais Yin Chin-Feng, retrouv� dans les eaux taiwanaises en d�cembre 1993. Pour la justice suisse, il s'agit � pr�sent de d�terminer si le "M. Wang, titulaire du compte bloqu�, est le m�me que celui recherch� par la police de Ta�wan". Transnationale

Cliquez sur les autres dossiers pour les consulter
Elf --> Bata Pharmacie Malbouffe OGM Sodexho Textile Unisys

N'oubliez pas de visiter les sponsors de stiring.net !
________________________________________________________________